Maître·sse de conférences

MCF - Génie Mécanique / Conception mécanique et de robots pour l’usinage

Équipes / Services concernés

rap / ris / gepetto

Responsables

Pierre Lopez

Date de publication

30.01.24

Le département Robotique du LAAS-CNRS est de plus en plus actif dans la conception et la fabrication de prototypes innovants de robots. Cette action est motivée par la nécessité de développer des systèmes ouverts dont la structure et la mécatronique sont optimisées pour la réalisation de tâches spécifiques. Pour cela, il est indispensable de faire évoluer simultanément la conception matérielle de ces machines et leurs capacités de commande et de perception. Dans ce contexte les équipes de robotique doivent se doter d’une expertise interdisciplinaire couvrant non seulement les aspects liés au développement logiciel (software) mais également à leur conception matérielle (hardware) qui inclut de façon imbriquée la structure mécanique et l’électronique embarquée. Différents prototypes de robots aériens et de quadrupèdes ont ainsi été développés dans le département ces dernières années et cet axe va être prochainement renforcé avec la conception d’un nouveau robot humanoïde. Ces travaux de conception de mécanismes incluent naturellement l’intégration de moyens de mesure embarqués et sont menés de manière intégrée avec la définition des lois de commande des actionneurs. Autrement dit, ils doivent être réalisés selon une approche de conception collaborative (ou « co-design ») qui inclut analyse, conception, modélisation et contrôle. En particulier, une succession de travaux conduits au LAAS ces dernières années ont permis d’établir les fondements d’un cadre générique, utilisant la performance des calculateurs, pour optimiser simultanément la structure matérielle et les trajectoires de ces robots, afin d’explorer plus exhaustivement le champ des possibles au regard des technologies et matériaux disponibles.

Pour mener à bien ces travaux, le LAAS-CNRS souhaite recruter un maître de conférences, spécialiste en conception et analyse mécanique, pour développer une expertise en lien avec les outils et méthodes de la robotique. En collaboration avec les chercheurs et ingénieurs du département robotique, les activités de recherche devront être conduites autour des objectifs suivants :

  • Contribuer à la conception, la modélisation et la simulation des processus mécaniques qui composent les robots (en particulier les opérations d’usinage telles que le perçage, le fraisage et l’ébavurage dans des pièces métalliques et/ou composites) en interaction avec l’environnement et des opérateurs humains, ainsi que l’étude des matériaux et des structures déformables qui composent les robots.
  • Contribuer à la conception et l’intégration d’interfaces d’interaction des systèmes robotiques (surfaces de contact, préhenseurs d’objets rigides ou souples) intégrant des capteurs.
  • Contribuer au développement et à l’intégration de systèmes d’actionnement innovants, permettant notamment le déploiement de stratégies de contrôle en position et en effort.
  • Apporter son expertise de mécanicien au développement des outils logiciels de co-conception mettant en jeu des modélisations multi-physiques et des logiciels d’optimisation multi-critères, notamment pour aider au choix et à la formulation des différents critères d’optimisation (énergie, encombrement, manipulabilité, manœuvrabilité, etc.).
  • Contribuer au partage de compétences autour de la conception et la fabrication mécanique en robotique en lien avec l’atelier de mécanique et le Fablab du LAAS.
  • Contribuer aux spécifications mécaniques de tâches robotiques dans des contextes d’industrie du futur ou de robotique de service garantissant la sécurité des opérateurs et la qualité des opérations requises.

A travers les activités de recherche de cet enseignant-chercheur, le LAAS-CNRS souhaite renforcer ses interactions avec les laboratoires toulousains de mécanique (ICA, IMFT) dans la perspective de la conduite de projets collaboratifs.

La candidate ou le candidat devra présenter un projet d’intégration en recherche en proposant une/des orientation(s) de recherche privilégiée(s).