Sujets de recherche - PHOTO

Les activités de recherche développées au sein de l'équipe Photonique visent la démonstration de nouvelles fonctions et de nouveaux concepts de systèmes optiques, en ciblant plus particulièrement les systèmes photoniques intégrés.

Intégration photonique multifonctionnelle en technologie III-V et Si
 Briques
et
Procédés technologiques
 Intégration systèmes:
Optique non conventionnelle
 Concepts d'intégration: Filières hétérogènes, physique d'intégration 
     
  Composants innovants:  
     
  Matériaux artificiels: ingénierie des propriétés électroniques et photoniques  
 

Thématiques de recherche au sein de l'équipe Photonique

(cliquer sur une thématique pour y accéder)

Ces activités s'inscrivent dans la problématique générale de l'intégration multifonctionnelle de l'optique dans les systèmes pour améliorer leur fonctionnalité, leur rendement énergétique, leur empreinte technologique, etc... Historiquement, elles sont centrées sur l'étude de l'amélioration des sources laser, dispositifs au coeur de la problématique photonique.
Depuis quelques années, de nouveaux axes de recherche ont émergé pour répondre notamment au développement de nouvelles problématiques liées à l'optique intégrée (imagerie, analyse hyperspectrale, vision,...). Ces travaux sont organisés selon trois axes principaux allant de l'intégration optique dans les systèmes et sous-systèmes à la nano-ingénierie des matériaux, en passant par divers dispositifs avancés.
 
Au niveau du système, les activités se concentrent sur la démonstration de systèmes et sous-systèmes optiques pour des applications en espace libre. En vue de répondre aux défis conjoints de la robustesse d'intégration, de la complexité de conception et du coût de développement, il s'agit d'associer des composants innovants par une technique d'intégration hétérogène issue de la micro-nano électronique.
 
Au niveau du composant, notre recherche se focalise sur deux familles clés que sont les filtres spectraux optiques et les sources innovantes. Nous visons alors la démonstration de nouvelles technologies de rupture répondant soit à des besoins applicatifs exprimés en conception des systèmes, soit à l'exploitation des propriétés exceptionnelles des matériaux nanostructurés.
 
Au niveau des matériaux, nous explorons les possibilités offertes par l'ingénierie des propriétés et des fonctions de la filière III-V au travers de structurations à l'échelle nanométrique. Actuellement, notre démarche à la fois théorique et expérimentale consiste à utiliser les deux approches complémentaires "bottom up" et "top down". Le but ultime est de fusionner ces deux approches complémentaires pour aller vers une ingénierie 3D des propriétés électroniques et photoniques des matériaux, autorisant la réalisation de matériaux artificiels aux propriétés optoélectroniques adaptées aux problématiques composants et systèmes.

L'ensemble de ces activités a nécessité le développement de briques et procédés technologiques innovants et s'appuie sur de nouveaux concepts d'intégration.