Offres d'emplois techniques

  • Charge utile du nanosatellite NIMPH

Contexte du travail

NIMPH est un projet de nanosatellite porté par le centre spatial Universitaire de Toulouse (CSUT) et impliquant plusieurs établissements qui sont l’université Toulouse 3 Paul Sabatier, le LAAS-CNRS, l’ISAE, et suivi par Thales Alenia Space via l’IRT St Exupéry et le CNES.

Dans le cadre de ce projet, le LAAS centralise les contributions des étudiants de différents établissements de l’Université de Toulouse en vue de développer la charge utile EDMON (Erbium Doped Monitoring). Cette charge utile devra tester l’influence des radiations solaires et plus généralement de l’environnement spatial sur les performances (gain & facteur de bruit) de trois amplificateurs optiques à fibre dopée Erbium. Outre ces composants qui constituent le cœur de l’expérience, EDMON offre la possibilité de tester de nombreux autres composants optoélectroniques ainsi que les circuits électroniques associés. Les choix techniques qui vont conduire à l’intégration du modèle Engineering de la charge utile EDMON sont pratiquement tous fait aujourd’hui.

Description du poste

Le poste commence le 15 septembre 2021 en CDD de 18 mois. Les activités se déroulent au LAAS/CNRS (Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes situé à Toulouse), un centre de recherche de renommée nationale et internationale dans les domaines de l’informatique, la robotique, l’automatique et les micro et nano systèmes.

Votre mission sera de participer aux développements logiciels de la mission :

- Comprendre le modèle SysML du système embarqué

- Développer du logiciel pour micro contrôleur de la famille ATMEL

- Réaliser des scénarios de test pour la charge utile

- Définir un protocole de communication entre le bord et la charge utile

- Simuler le comportement entre le bord et la charge utile

- Développer les logiciels nécessaires aux traitements des données de vol

- Développer les procédures opérationnelles pour la mission

- Développer les procédures opérationnelles de suivi de panne

D’une façon plus générale :

- Suivre une planification des tâches et participer aux réunions du projet,

- Réaliser et présenter régulièrement une synthèse de vos travaux,

Enfin, vous serez amené à interagir avec les chercheurs , enseignants-chercheurs et ingénieurs  impliqués dans le projet : C. Viallon (MOST), A. Fernandez (MOST), N. Nolhier (ESE), O. Llopis (MOST), G. Bailly (I2C), F. Camps (IDEA). Un ingénieur de recherche  supervisera l’ensemble de vos travaux.

Profil recherché

Ce poste s’adresse à un ingénieur avec un première expérience ou débutant, spécialisé en électronique option informatique embarquée. Vous avez les connaissances suivantes :

- microcontrôleur, FPGA
- I2C, SPI, CAN, DAC,
- développement en C, assembleur, C++
- sonde JTAG
- analyse SysML

Dans l’idéal, vous avez la capacité et la motivation pour vous intégrer au sein d’une équipe et de sujets pluridisciplinaires. Vous avez de bonnes capacités d’analyse, vous savez faire preuve d’autonomie, et vous  avez le goût du travail en équipe.

Contact : fcamps@laas.fr