Décès de Daniel Daurat

Lundi, 14 Janvier, 2019

Daniel Daurat est entré au LAAS le 2 juillet 1973 en qualité d'Aide offsettiste, affecté au service Documentation-Publication de l’époque, après avoir exercé pendant 10 ans dans une imprimerie du secteur privé.

Il avait suivi une formation professionnelle à l'Institut national des industries et arts graphiques et obtenu un CAP de conducteur offset en 1969.

Jusqu’en 1985, il a travaillé à l’imprimerie du LAAS et traité plus particulièrement les impressions en couleurs sur les presses offset du service, tout en continuant son activité de photographe. Durant cette période, il s’est initié à la PAO et a mis en place un service auprès des chercheurs.

Très intéressé par les techniques audiovisuelles et soutenu par la direction du laboratoire, il a suivi de nombreuses formations afin d’acquérir de réelles compétences dans les domaines de l’audiovisuel et du multimédia créé en 1986 le service audiovisuel.

Il se consacre alors à l'audiovisuel, activité de toute première importance pour le laboratoire, prenant en charge tout l'équipement des salles de réunion et de la salle de conférence, assurant une présence continue durant les conférences et séminaires ainsi qu'au cours de toutes les manifestations : inaugurations, visites, évènements marquants, assurant avec beaucoup de professionnalisme les reportages photos et vidéo dont il réalisait le montage et la sonorisation.

Il a participé à de nombreux projets de recherche dans différents domaines scientifiques du laboratoire en réalisant des films et des photos illustrant les publications scientifiques.

Dans le même temps, il a développé l’activité PAO en formant ses collègues jusqu’à leur autonomie totale.

Daniel Daurat était une personnalité du service Information scientifique et technique-Edition, c’était le plus ancien, il a vécu « l’aventure du LAAS » et a vu le laboratoire évoluer.

Anne Bergez,
responsable du service Information scientifique et technique-Edition de 1992 à 2016


Hommage d'Alain Costes - Directeur adjoint du LAAS (1981-1984) ; Directeur du LAAS (1985-1996)

"J’ai appris avec une grande tristesse le décès de Daniel Daurat.

Il était en effet devenu un vrai compagnon de route dans ma volonté de faire vivre le contenu de la phrase fondatrice du LAAS de Jean Lagasse «  Toujours plus haut, toujours plus loin dans la créativité et le bonheur d’être ensemble ». Daniel était en effet un formidable créatif et arrivait toujours à trouver des solutions pour concevoir et réaliser des documents d’une exceptionnelle qualité tant sur le fond que sur la forme, documents qui ont fortement participé à l’image de professionnalisme et d’avant gardisme du laboratoire.

L’imprimerie était, grâce à lui et ses deux compères de l’époque, l’endroit où l’on se retrouvait pour partager quelques nourritures intellectuelles et terrestres dans une ambiance conviviale et partagée. C’était le lieu où personnels et directions échangeaient sans formalisme avec un seul objectif : la réussite du LAAS.

Nous perdons en Daniel un homme qui a beaucoup donné au LAAS tant du point de vue professionnel que du point de vue personnel. Mes condoléances attristées vont à son épouse, Dominique, à sa famille  et à ceux et celles qui l’aimaient et qu’il aimait."

 

 

Hommage  de tes collègues passés et présents du service Information scientifique et technique-Edition

" Bien cher Daniel,

Tu étais généreux, gai, drôle, inventif, adepte de la plaisanterie et du calembour, « pince sans rire », avec toi on ne savait jamais si c’était du « lard ou du cochon ». Tu aimais la vie et tout ce qu’elle a de bon : rire, boire, manger, fumer et aimer Domi, ton épouse, tous tes enfants, ta grande famille et tous tes amis. Tu étais capable de nous faire rire avec un air sérieux et strict pour éclater de rire ensuite ; malheureusement aujourd’hui, tu nous fais pleurer.

Dans le travail tu étais imaginatif, opiniâtre, persévérant et passionné ; tu fus la locomotive de l’édition qui te doit ses évolutions des 20 dernières années. Après la photo, tu as mis en place l’audiovisuel et la PAO au LAAS. Tu étais apprécié par tous dans ton travail pour tes compétences, ta disponibilité et tes idées.

Nous, tes collègues, passés et présents, nous t’apprécions pour ton humour, parfois décalé, mais toujours pertinent, ta joie de vivre, ton énergie et ta générosité. Tu pouvais être bourrique et piquer des coups de gueule, mais ça ne durait jamais. Avec Domi tu formais un tandem et un couple fort.

Nos pensées vont à Domi, Damien, Dorian et particulièrement Delphine qui porte la petite fille que Daniel ne connaîtra pas, à tous ses enfants Philippe, Christophe, Emilie et  à tous ceux qui l’aimaient et vous accompagnent dans cette épreuve si difficile.

Tu manqueras à tant d’entre nous...

Adieu l’Ami…"