Dominique Henry, lauréat du prix Léopold Escande de l'INP

Vendredi, 7 Décembre, 2018

La thèse de Dominique Henry sur une méthode innovante d’estimation du rendement viticole à distance à partir d’analyses d’images radar tridimensionnelles a été récompensée fin décembre 2018 par le prix Léopold Escande de l’INP*.

Les travaux effectués durant cette thèse "Imagerie radar en ondes millimétriques appliquée à la viticulture" soutenue le 29 mai 2108 portent sur une méthode innovante d’estimation du rendement viticole à distance à partir d’analyses d’images radars tridimensionnelles.

Le rendement viticole est connu pour ses variabilités à la fois temporelles (maladies, sensibilité aux conditions météorologiques) et géographiques (inclinaison du terrain, nature du sol). Une prédiction précise de ce rendement est indispensable afin de permettre d’effectuer des éclaircissages le plus tôt possible et par conséquent améliorer la qualité du vin. Il est également important d’optimiser les ressources humaines et la location d’équipement pour les vendanges et de pouvoir être compensés équitablement en cas de pertes dues à des intempéries.

Afin de répondre à ces problématiques, des radars micro-ondes de proximité basés au sol fonctionnant de 24GHz à 122GHz sont utilisés pour effectuer une estimation sans contact de la masse des grappes présentes sur des pieds de vigne. Des images 3D sont générées à partir d’un balayage de faisceaux d’antennes du vignoble et permettent ainis la construction d’estimateurs du rendement basés sur l’amplitude et/ou la polarisation des échos radars. La précision de ces estimations peut atteindre 1%.

Ces travaux ont été financés dans le cadre d’une convention CIFRE par Ovalie-Innovation, filiale des groupes coopératifs agricoles Maïsadour et Vivadour, et l’Agence nationale de la recherche technologique.

* Le prix Léopold Escande récompense les meilleures thèses de doctorat de l'INP soutenues pendant l'année administrative écoulée (entre novembre 2017 et novembre 2018).

II distingue l'excellence des travaux, leur valorisation, la conception de montages expérimentaux ingénieux, le développement de modèles, le code de calculs, de simulateurs, l'ouverture à d'autres disciplines, les retombées scientifiques, sociétales et économiques des recherches menées, ainsi que la diffusion des résultats, leur rayonnement clans la communauté scientifique internationale et leur reconnaissance par les experts de la discipline ...