Lucile Alexandre lauréate d'une bourse L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science

Lundi, 8 Octobre, 2018

Lundi 8 octobre, dans le cadre de la semaine de la Fête de la Science, la Fondation L’Oréal a dévoilé les 30 jeunes chercheuses lauréates de son programme L’Oréal-UNESCO Pour les femmes et la Science France.

Ces 30 lauréates se sont vues décerner une bourse de recherche et bénéficieront d’un programme de formation au leadership, complémentaire à leur parcours scientifique, afin d’avoir les moyens de briser plus facilement le plafond de verre.

Lucile ALEXANDRE, doctorante au LAAS-CNRS a été récompensée pour ses travaux en vue de diminuer la mortalité maternelle et infantile. Lucile étudie la pré-éclampsie, cette maladie qui peut entrainer chez la femme enceinte de graves complications, voire un décès pour la mère et l’enfant, si elle n’est pas traitée. Lucile a fait sa thèse entre l’Institut Curie, encadrée par Stéphanie Descroix dans l’équipe Macromolécules et micro-systèmes en biologie, et le LAAS-CNRS, auprès de Laurent Malaquin de l’équipe Ingénierie pour les sciences du vivant - Elia. Elle y a développé des techniques de microfluidique pour étudier la possibilité de diminuer le ratio entre deux protéines impliquées dans la pré-éclampsie. Elle a ainsi développé un système d’extraction grâce à une suspension de minuscules billes magnétiques qui permet ainsi de corriger ce ratio dans le sang.

Voir le communiqué du CNRS et celui de la Fondation L'Oréal.