Laboratoires communs

Le laboratoire est partie prenante de plusieurs structures de recherche communes :

> AIRSYS > BIOSOFT
> OPERA > LICUR

Accord de coopération AIRSYS

Le  partenariat Airsys - Architecture et ingénierie des  systèmes, dans le domaine des systèmes pour l’aéronautique - est un accord de
coopération entre le LAAS-CNRS, l’Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT) et Airbus.

Airsys couvre les systèmes Avion, à bord et au sol, qu’il s’agisse des systèmes de  vol, de maintenance,  de fourniture d’énergie à  bord, de
communication et de  gestion de l’information. La feuille  de route de ces  prochaines  années  comporte  quatre  thèmes  prioritaires :

  • la plateforme avionique ;
  • le contrôle de vol ;
  • l’ingénierie système ;
  • les notions de fiabilité, disponibilité et diagnostic.

Des ateliers de travail permettent la réflexion prospective, la définition des projets et la programmation de thèses. Le volume annuel d’activités
Airsys représente en moyenne une centaine d'ETP (Equivalent temps plein) répartis en une quarantaine de projets.

BIOSOFT

Le LAAS-CNRS et la société Innopsys ont créé début 2014 le laboratoire commun BIOSOFT, sélectionné lors de la vague 2 du programme LabCom.

BIOSOFT a pour objet le développement de procédés technologiques souples directement applicables pour la fabrication industrielle de systèmes de biodétection.

Son objectif est de programmer de manière structurée les innovations technologiques à étudier, valider et transférer dans le domaine du diagnostic biologique à l’aide de dispositifs de type biopuces ou biocapteurs produits à bas coût par lithographie douce (soft lithography). Les procédés technologiques s’articulent autour du tamponnage moléculaire de biomolécules et de l’assemblage capillaire, deux méthodes développées depuis 2004 au sein du laboratoire ainsi qu’au sein de la société grâce à un partenariat actif (projets Région et ANR, thèses Cifre).

Les marchés concernés sont ceux de l’instrumentation scientifique de laboratoire et du diagnostic médical. Une salle expérimentale au sein du LAAS-CNRS est dédiée au projet. Elle regroupe les instruments et prototypes mis à disposition par Innopsys ainsi que les équipements du laboratoire permettant la caractérisation et le « benchmarking » des nouveaux produits étudiés. La mise en place de BIOSOFT permettra de concrétiser les innovations technologiques engagées dès 2013, d’effectuer un transfert industriel et permettre une valorisation par la société.

Lire le communiqué de presse CNRS/Innopsys

OPERA

Partenaires depuis 2004, Essilor et le CNRS ont signé le 14 décembre un nouveau contrat de recherche qui associe Essilor et l'institut Carnot LAAS-CNRS pour une durée de 5 ans.

Au sein de ce nouveau laboratoire, OPERA (OPtique EmbaRquée Active) situé à Toulouse, une équipe commune et multidisciplinaire de chercheurs et d'ingénieurs poursuivra des recherches sur les verres et lunettes à fonctions actives et connectées. Ces technologies émergentes permettront de concevoir de nouvelles générations de verres optiques, plus performantes en matière de correction de la vue et de confort de port, mais aussi de proposer aux consommateurs d'accéder à de nouveaux usages grâce à leurs lunettes.

LICUR

LICUR, laboratoire instrumentation et capteurs ultra-rapides, a été inauguré le jeudi 7 avril au LAAS-CNRS, en présence de Carole Delga. Ce laboratoire de recherche correspondant entre le LAAS-CNRS et le CEA-Gramat scelle pour 5 ans une collaboration scientifique initiée dès 2012 avec le soutien de la Région Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées.

L'objectif de LICUR est de développer de nouveaux systèmes de mesure ultra-rapides adaptés aux applications visées : amélioration de la sécurité des infrastructures et des transports à tous types d’agressions (intentionnelles ou accidentelles) à fort gradient temporel (électro-magnétiques, mécaniques, thermiques et thermomécaniques).