Jean-Paul Laumond élu à l'Académie des technologies

Vendredi, 15 Janvier, 2016

Jean-Paul Laumond, directeur de recherche, roboticien au sein de l'équipe Gepetto, fait partie des 10 nouveaux membres de l'Académie des technologies. Les membres de l’Académie sont choisis parmi « des personnalités de haut niveau capables de lui apporter les meilleures compétences dans les différents domaines de la technologie, mais aussi sur l’ensemble des processus liés aux technologies, de la recherche aux applications, du financement à la diffusion, avec leurs aspects économiques, sociaux et culturels ».

L'Académie des technologies a pour mission de conduire des réflexions, formuler des propositions et émettre des avis sur les questions relatives aux technologies et à leur interaction avec la société.

Professeur de mathématiques au début de sa carrière, Jean-Paul Laumond entre au CNRS en 1985. Ses travaux de recherche portent sur l’algorithmique de la planification et du contrôle de mouvement, et sont publiés dans des journaux et conférences internationales en robotique, informatique, automatique, voire en neurosciences. Il a été coordonnateur de deux projets européens Esprit portant sur ce thème. Au début des années 90 il propose les premiers algorithmes permettant de garer automatiquement une voiture, même équipée d’une remorque. En 2000, avec trois collègues, il crée Kineo CAM, une entreprise qui valorise les travaux du LAAS en matière de planification de mouvement sur le marché de la maquette numérique et du prototypage virtuel. Il dirige l’entreprise pendant deux ans. De retour au LAAS, il s’intéresse au mouvement humain et aux robots humanoïdes. Il monte l’équipe de recherche Gepetto portant sur ce thème. De 2005 à 2008, il co-dirige le laboratoire franco-japonais AIST-CNRS JRL en robotique humanoïde. C’est dans ce cadre que le CNRS acquiert le robot humanoïde HRP-2 en 2006.

Il a été « invited senior scientist » de l’université de Stanford en 1990, membre du Comité national de la recherche scientifique de 1991 à 1995, éditeur de la revue IEEE Transactions on Robotics de 2008 à 2012 et membre du Comité administratif de la société IEEE Robotics and Automation. En 2007, il a été nommé Fellow de la société IEEE. Il a été le titulaire 2011-2012 de la Chaire Innovation Technologique Liliane Bettencourt du Collège de France et a obtenu en 2013 une bourse ERC pour son projet "Actanthrope : Explorer les fondements calculatoires de l’action anthropomorphe". Il enseigne la robotique à l’École normale supérieure de Paris.

Lire le communiqué de presse de l'Académie des technologies