Benoit Rougier, lauréat du Prix Léoplod Escande INP

Vendredi, 13 Décembre, 2019

La thèse de Benoit Rougier, ancien doctorant de l'équipe MINC - MIcro et Nanosystèmes pour les Communications sous la direction d'Hervé Aubert, figure parmi les 21 Lauréats du prix Leopold Escande de l’INP 20191 décerné par la Comission Recherche du conseil Académique. Celle-ci porte sur la mesure simultanée de plusieurs vitesses au sein d’un matériau soumis à des chocs mécaniques à haute vitesse par radar.

Les travaux effectués durant cette thèse, intitulée « Étude à coeur des propriétés de matériaux innovants par la compréhension de la propagation d’une onde électromagnétique à travers une onde de choc » et soutenue le 14 janvier 2019, portent sur la mesure par radar de la célérité d’une onde de choc se propageant dans un matériau solide et de la vitesse du matériau de manière simultanée.

La caractérisation de la réponse de matériaux à des chargements mécaniques très rapides a de nombreuses applications, notamment dans les domaines de la défense, du spatial et de la mécanique en général. Afin de permettre des simulations numériques toujours plus précises, il est nécessaire d’alimenter les bases de données des paramètres matériaux avec plus de finesse.

Pour apporter une nouvelle solution à cette problématique, l’interrogation d’une onde de choc dans un matériau par une onde de fréquence continue à 94 GHz est modélisée et les essais associés sont réalisés pour tester la théorie développée. Les calculs s’appuient particulièrement sur les coefficients de réflexion sur des surfaces en mouvement, ainsi que sur la théorie de la mécanique des chocs. Les résultats montrent que l’interrogation par radar CW permet de retrouver les vitesses désirées ainsi que les propriétés diélectriques des matériaux étudiés. Des évolutions vers des phénomènes de chocs plus complexes sont également proposées.

Ces travaux ont été financés par le CEA, centre de Gramat et la Région Occitanie.


1Le prix Léopold Escande récompense les meilleures thèses de doctorat de l'INP soutenues pendant l'année administrative écoulée (du 16 novembre 2018 au 15 novembre 2019).
II distingue l'excellence des travaux, leur valorisation, la conception de montages expérimentaux ingénieux, le développement de modèles, le code de calculs, de simulateurs, l'ouverture à d'autres disciplines, les retombées scientifiques, sociétales et économiques des recherches menées, ainsi que la diffusion des résultats, leur rayonnement clans la communauté scientifique internationale et leur reconnaissance par les experts de la discipline...