Archives ouvertes et données de la recherche

Qu'est-ce que l'Open Access ?

Pour une première approche du mouvement de l'Open Access, le personnel du service E-pédagogie de la Direction du Développement Numérique et le personnel de la Bibliothèque Numérique de la BU d'Angers, rassemblés autour du projet Lab’UA ont réalisé une vidéo de vulgarisation sur l’Open Access, mise en ligne en février 2016 ; elle dure autour de 3 minutes 1/2 et permet de se faire une idée claire de ce qu'est l'Open Access : http://labua.univ-angers.fr/video/une-introduction-lopen-access.

10 posters sur l'Open Access élaborés par des enseignants, des chercheurs et des professionnels de l’Information Scientifique et Technique et membres du réseau Doccitanist du campus de Montpellier ont été conçus et exposés à l'occasion de la semaine internationale de l'Open Access en octobre 2015 et sont consultables sur : http://oam.biu-montpellier.fr/?page_id=735.

La voie dorée :

La voie dorée originelle est gratuite pour l’auteur et l’accès au contenu est libre pour le lecteur, le financement étant assuré par des subventions institutionnelles à l'exemple de Revues.org. Le Directory of Open Access Journals (DOAJ) recense les périodiques scientifiques en ligne qui correspondent à des critères de qualité et de libre accès.

Le modèle «auteur-payeur» est une version pervertie du modèle originel : il s’agit d’imposer aux chercheurs le paiement d’APC (Article Processing Charges) afin que leurs articles soient proposé en accès immédiat et gratuit pour le lecteur dès leur publication sur le site de l’éditeur. De nombreux éditeurs, uniquement attirés par l’opportunité de profits rapides et importants obtenus grâce à ce modèle, sont apparus récemment et une liste noire de ces ‘‘éditeurs prédateurs’’ est tenue à jour par un bibliothécaire du Colorado (USA) sur http://scholarlyoa.com/about/

La voie verte :

La voie verte qualifie l’auto-archivage par les chercheurs du texte intégral de leurs travaux de recherche dans des sites d’archives ouvertes. Elle correspond à la première stratégie préconisée dans l’Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert en 2002.

Le projet Episciences.org est une plateforme de revues électroniques en libre accès alimentées par les articles déposés dans les archives ouvertes telles que HAL ou arXiv, et non publiés par ailleurs. Ces «épi-revues» apportent une valeur ajoutée aux archives ouvertes en apposant la caution scientifique d’un comité éditorial à chaque article validé.

Les archives ouvertes au LAAS

Le LAAS participe au mouvement international des archives ouvertes en déposant sur HAL, le site de l'archive nationale pluridisciplinaire de la recherche, ses thèses, HDR et sa production scientifique.

Pour une première approche avec le mouvement des archives ouvertes cliquez ici.
Pour mieux connaître le CCSD cliquez ici et consultez le site : http://www.ccsd.cnrs.fr/
N'hésitez pas à nous contacter pour toute aide ou information : doc@laas.fr

Pourquoi déposer dans HAL ?

Un document publié dans HAL est 10 fois plus cité car plus diffusé donc plus lu !
Voir : Pourquoi déposer vos publications dans HAL ?

Procédures de dépôt de vos travaux de recherche

Pour une approche synthétique de HAL et des procédures de dépôt de vos travaux de recherche au LAAS, vous pouvez consulter la brochure Publis_LAAS_HAL_2017_FR.pdf

Aide au dépôt dans HAL

Vous êtes invités à déposer vos documents sur HAL, le service IST peut vous y aider et met à votre disposition un support de formation à cet effet : Déposer_dans_HAL_2016_FR.pdf

Aspects juridiques

Pour connaître les pratiques des éditeurs anglophones en matière d'archives ouvertes, vous pouvez consulter le site SHERPA RoMEO : http://www.sherpa.ac.uk/romeo/.
Vous pouvez aussi consulter la brochure, Je publie, quels sont mes droits et les recommandations pour un dépôt régulier de vos publications en archives ouvertes sur le site web du CNRS.

Les collections du LAAS dans HAL

Le LAAS a désormais son propre portail dans HAL, l'Archive Ouverte HAL-LAAS : en cliquant sur ce lien, vous y aurez accès directement et pourrez visualiser les documents qui y sont déjà déposés.

Les 26 équipes de recherche ont également toutes une collection dans HAL, de même que les 8 départements, ainsi que les services techniques. Pour les consulter, cliquez sur : https://hal-laas.archives-ouvertes.fr/LAAS/page/les-collections-du-laas.

Les responsables d'équipe sont administrateurs des collections, ce qui permet l'édition de statistiques notamment celles du nombre de fichiers téléchargés sur une période donnée.

Il existe aussi une collection spécifique pour les thèses et HDR du LAAS : https://hal-laas.archives-ouvertes.fr/LAAS-TEL et des collections pour les conférences organisées par le LAAS.

Vous pouvez enfin vous constituer une collection personnelle dans HAL et en personnaliser la page d'accueil. Le service IST-EDI peut vous aider à cette personnalisation.

Données de la recherche

A l'heure numérique, les plateformes multi-usages (idées, données, publications, résultats) permettent de mieux partager les connaissances : tel est le nom de la stratégie ouverte pour une Information Scientifique et Technique d’avenir que le CNRS propose aux communautés de chercheurs. Dans son document « Mieux partager les connaissances » (édition décembre 2014, p. 104), un des objectifs cités est de connaître les données de la recherche produites par les laboratoires CNRS.

En outre, le comité d’éthique du CNRS a émis son avis sur « Les enjeux éthiques du partage des données scientifiques » le 7 mai 2015 : « Face à la complexité des obligations que rencontrent les chercheurs, cet avis a pour objet de réaffirmer le partage raisonné des données et d’inclure les nouvelles exigences de mise à disposition des données dans l’évaluation de leur travail. La question des données, qu’il s’agisse des verrous à surmonter comme des limites à leur ouverture est devenue une question cruciale dans la définition des politiques scientifiques. »          

En effet, depuis décembre 2013, les bénéficiaires de financement dans le cadre d’H2020 ont l’obligation de rendre leurs articles ainsi que leurs données librement accessibles pour les axes entrant dans le projet pilote de libre accès aux données. Les documents suivants fournissent des lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020 et sont destinés à donner aux chercheurs des indications sur la façon dont ils peuvent se conformer à leurs responsabilités concernant la qualité, le partage et la sécurité des données de recherche :

- Lignes directrices pour le libre accès aux publications scientifiques et aux données de recherche dans Horizon 2020

- Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020

C’est pourquoi afin d’accompagner les équipes de recherche qui soumettent un projet dans le cadre d’Horizon 2020, l’INIST-CNRS propose une série de tutoriels multimédias sur le libre accès aux résultats de la recherche : http://www.inist.fr/?-Tutoriels-multimedias-H2020-

  • Un tutoriel sur les principes généraux de dépôt des publications et données de la recherche dans le cadre d’Horizon 2020
  • Cinq tutoriels sur la rédaction d’un PGD (Plan de Gestion des Données)
  • Un tutoriel sur le dépôt des données de recherche dans un entrepôt

Enquête « Pratiques documentaires et nouveaux modes de publication »

Une enquête a été réalisée en 2006 au laboratoire sur le thème "Pratiques documentaires et nouveaux modes de publication". Vous trouverez la synthèse et l'analyse des résultats en cliquant ici.

Cette enquête a été ménée, conjointement, au LAAS et au  laboratoire "Surfaces Cellulaires et Signalisation chez les Végétaux" UMR 5546, département "Vivant".
Vous trouverez ici le poster en résultant.